Mythes et fausses croyances

Mythes et fausses croyances 2017-03-24T15:49:38+00:00

Les vraies réponses aux vraies questions

Plusieurs fausses croyances entourent l’audiologie, et spécialement les appareils auditifs. En voici quelques-unes, accompagnées de l’information correcte.

 

J’entends moins bien, j’ai sans doute un bouchon de cire.

Un bouchon de cire, ou accumulation de cérumen, doit être très important avant de causer une perte auditive. Malheureusement, la plupart des cas de perte auditive ne sont pas liés à une accumulation de cérumen.

 

Les aides auditives sifflent.

Une aide auditive ne peut siffler que dans deux situations : au moment où elle est placée dans l’oreille, et lorsqu’une main la bloque complètement. Autrement, aucun sifflement ne dérange le fonctionnement de l’aide et de son utilisateur.

 

J’ai essayé les aides auditives d’un ami, et je n’ai pas trouvé de bénéfice. Je n’ai donc pas besoin d’aides auditives.

Chaque perte auditive est propre à chaque personne. L’aide auditive d’une autre personne est spécialement adaptée à son audition, et sera probablement inadaptée pour une autre personne.

Une comparaison peut être faite avec des lunettes : les lunettes de l’un ne seront pas adaptées à la vue d’une autre personne. Pour plus d’information sur les aides auditives : types d’aides auditives.

 

Les aides auditives ne fonctionnent pas bien dans le bruit ou en groupe.

La recherche et les progrès technologiques ont permis des développements importants de la performance des aides auditives. Une aide auditive performante analyse continuellement le son qu’elle reçoit, et parvient à distinguer une conversation d’un bruit ambiant. Elle applique ensuite des protocoles de traitement du son visant à maximiser la compréhension de la parole, en maintenant la conscience de l’environnement.

 

Une seule aide auditive sera suffisante pour moi.

Si c’était le cas, l’humain n’aurait qu’une seule oreille, placée en plein milieu du front! Deux oreilles permettent de mieux localiser l’origine des sons, de mieux performer dans un environnement bruyant et d’avoir un meilleur confort. Il est difficilement envisageable de porter une demi-paire de lunettes, une demi-paire de chaussures ou un vêtement à une seule manche. C’est le même principe pour les oreilles. Plus d’information sur l’importance de corriger la perte auditive des deux côtés est disponible dans cette section sur l’avantage binaural.

 

Une simple chirurgie mineure comme mon ami a eu, rendra mon audition convenable.

Certaines personnes connaissent quelqu’un dont l’audition s’est améliorée après traitement médical ou chirurgical. Ces traitements sont applicables à certains types très spécifiques de perte auditive, qui sont assez rares. Malheureusement, la plupart des cas de perte auditive sont permanents et ne peuvent pas être opérés. Pour plus d’information sur la perte auditive:

Comment fonctionne l’oreille

La perte auditive

 

Il n’y a rien à faire pour guérir mon acouphène (sifflement ou bourdonnement aux oreilles).

Il n’existe aucun remède miraculeux, mais plusieurs options s’offrent à vous, en vue de réduire le dérangement associé à l’acouphène. Un audiologiste est le professionnel le mieux qualifié pour vous aider. Pour plus d’information sur l’acouphène.

 

Il n’y a rien à faire pour aider ma perte auditive.

Heureusement, c’est faux! Presque tous les cas de perte auditive peuvent être aidés.

La perte auditive

Tout savoir sur les aides auditives

 

Je préfère tenter de cacher ma baisse d’audition que de porter des aides auditives.

Une perte auditive non traitée est beaucoup plus apparente que des aides auditives. Si vous êtes le seul à ne pas rire lorsque quelqu’un raconte une blague, ou que vous répondez de façon inappropriée à une question que vous avez mal comprise, votre perte auditive sera bien plus remarquée. Les aides auditives modernes sont très discrètes. Ils vous permettront de vous intégrer aux conversations, de rire avec les autres et d’échanger avec confiance.

Types d’aides auditives

Les aides auditives me donnent un air «vieux» et «handicapé».

Imaginez une personne assise dans son coin, qui sourit et qui hoche la tête à l’occasion, qui ne suit visiblement pas le cours de l’action parce qu’elle ne comprend pas. Imaginez maintenant la même personne qui échange avec son entourage, qui rit avec les autres, qui joue avec ses enfants ou ses petits-enfants, mais qui porte deux aides auditives. Laquelle a l’air la plus vieille, la plus handicapée ? L’aide auditive ne vous vieillit pas, au contraire ! Elle vous permet de rester actif avec les autres. De plus, les appareils modernes sont beaucoup plus discrets qu’autrefois.

Types d’aides auditives

 

Si vous avez d’autres questions : n’hésitez pas à prendre rendez-vous ou à nous écrire.

Contactez-nous.